Cool roof

La peinture thermique réflective


Un hypermarché de Valence fait l’objet d’une rénovation de toiture avec la pose d’une peinture thermique réflective par la société Cool Roof France. Cette peinture a 3 caractéristiques principales:

  • Fort albédo: de l’ordre de 70-80% au lieu de 20-30% pour une toiture traditionnelle bitumée, ce qui veut dire 2 à 4 fois moins de lumière visible et IR convertis en chaleur puis transmis par conduction/rayonnement vers l’intérieur du bâtiment que dans le cas classique. C’est ce qui induit la baisse notable de la température de surface.
  • Forte émissivité thermique: dissipation de la puissance non-réfléchie par le matériau de manière très efficace vers l’extérieur, jusqu’à équilibre thermique s’il n’y a plus d’apports par rayonnement conséquents.
  • Faible conductivité thermique due aux nano-particules type aérogel de silice. Combinée à la forte émissivité du matériau, cela favorise l’évacuation de la chaleur vers l’extérieur du bâtiment et non vers l’intérieur

Afin de mesurer l’impact de cette rénovation sur la consommation énergétique ainsi que le confort d’été du bâtiment, la société CoolRoof-France a fait appel à Surya Consultants pour instrumenter la toiture extérieure et intérieure de l’hypermarché.

Nous avons instrumenté les températures d’air (intérieur et extérieur) et de surface (en toiture et en plafond) ainsi que les conditions d’ensoleillement (Irradiation globale horizontale). Une petite partie de la toiture n’a pas été peinte avec la peinture Cool Roof en vue de conserver une zone témoin et de mettre en valeur l’effet Cool Roof.

Voir le témoignage de Cool Roof France sur cette prestation

 

Voici ci-dessous les premieres mesures qui démontrent un effet Cool Roof très significatif !

Mesures avant l’opération de peinture.

Lors d’une journée peu chaude et avec beaucoup de passage nuageux, la température du toit monte à près de 55°C. Ceci provoque un échauffement du plafond de près de 4°C par rapport à la température intérieure.

Mesures le jour de l’opération de peinture.

La température de surface du toit chute immédiatement et la température du plafond ne dépasse plus la température intérieure.

Mesures après l’opération de peinture.

Lors d’une journée chaude (35°C)et avec très ensoleillée (ciel clair), la température du toit monte à seulement 39°C soit un gain de 24°C par rapport à la zone non peinte qui est à 63°C !  NB : cette dernière est petite et serait plus chaude encore s’il elle n’était pas rafraîchie par la zone traitée.

Mesures avant et après l’opération de peinture.

La température de surface du plafond comme la température du toit sont fortement réduites après l’opération de peinture (15 juin, le trait rouge) malgré des jours très chaud et ensoleillés. Le plafond étant métallique c’est à dire très conducteur, la petite zone sans cool roof parait aussi fraîche après travaux que le reste.